Cap sur les demandes des membres, sur l’égalité et l’équité : le conseil syndical rejette massivement une offre patronale

12 janvier 2018

En rejetant l’offre patronale, le conseil réitère l’importance des demandes adoptées par l’assemblée générale le 30 novembre dernier.

Le 4 décembre dernier, la direction de l’Université a déposé une offre proposant une prolongation de la convention collective actuellement en vigueur pour une durée de 5 ans (soit jusqu’au 31 mai 2022) selon les paramètres exposés ci-dessous.

Charge professorale

Proposition de constituer un comité de relations du travail spécial ayant pour mandat de négocier les problèmes inhérents à la charge professorale suivant les principes de la négociation basée sur les intérêts. Cette négociation ne constituerait pas une réouverture de la convention collective, donc elle ne pourrait donner lieu à aucun moyen de pression prévu au Code du travail.

Salaires 

Indexation des échelles salariales suivant la Politique salariale du Gouvernement du Québec (PSG) pour toute la durée de la convention collective (5 ans);

Modification des échelles salariales des professeurs adjoints en vue de permettre un taux d’entrée supérieur; 

Ajout de nouveaux échelons pour les professeurs titulaires.

Lettre d’entente n° 7 pour les professeur-e-s de 65 ans et plus

Reconduction de la lettre d’entente n° 7 sur la retraite à demi temps à partir de 65 ans imposant toutefois aux professeurs ayant atteint l’âge de 71 ans de réduire leur rémunération de moitié ainsi que leur charge de travail.

Prochaines étapes

Les membres du conseil accueillent favorablement le souhait de la direction de poursuivre les négociations dans le cadre de relations collaboratives et reconnaissent la nécessité de travailler conjointement à l’amélioration des conditions de travail.

Les délégués ont toutefois décidé de rejeter massivement l’offre patronale (Pour: 43, Contre: 1, Abstentions: 2) parce que celle-ci ne répond pas aux enjeux et aux besoins jugés fondamentaux par les membres dont plusieurs demandes reposent sur des exigences d’égalité et d’équité. Le comité de négociation a pour mandat de poursuivre les négociations sur la base du protocole adopté le 30 novembre dernier. 

Le SGPUM et la direction ont un intérêt commun  à améliorer les conditions de travail des professeurs afin d’atteindre « les objectifs de l’Université, particulièrement dans la poursuite de l’excellence de l’enseignement et de la recherche, et de favoriser des relations harmonieuses entre l’Université et les professeurs, professeurs sous octroi ou attachés de recherche », tel qu’énoncé au préambule de la convention collective en vigueur.



voir plus de déail
  • Événements
  • Dates repères
  • Autres
Conventions et ententes Statuts et règlements Procédure des assemblées CHARGE PROFESSORALE Formulaire - charge professorale Page Facebook SGPUM Politique de communication