La traçabilité des répondants au sondage sur la transformation institutionnelle

21 mars 2016

La consultation sur la transformation institutionnelle inquiète la communauté universitaire. Chacun sait que cette consultation est contrôlée par le vice-recteur au développement académique et à la transformation institutionnelle (DATI) et que cette opération n’a fait l’objet d’aucune décision de l’Assemblée universitaire.

La mise en oeuvre révèle d’autres points d’ombre.

Les faits récents ont grandement choqué les collègues professeurs.  Le SGPUM a en effet appris que les questionnaires du sondage DATI sont à la fois individualisés et associés à une adresse URL unique permettant leur traçabilité.

Deux cas de figures ont été observés : les personnes qui n’ont pas répondu au sondage étant retraçables; en cas de non réponse de leur part, ces personnes sont donc sollicitées de nouveau, et même plusieurs fois, par la direction.

Second cas de figure, touchant les personnes ayant déjà répondu au sondage : certaines ont été réinterrogées par courriel sur la nature de leurs réponses... La traçabilité est décidément problématique car elle ne respecte pas la confidentialité des réponses. On ne s’y prendrait pas autrement si l’on cherchait à orienter les résultats ! 



voir plus de déail
  • Événements
  • Dates repères
  • Autres
Conventions et ententes Statuts et règlements Procédure des assemblées