Le Syndicat des professeurs de l’Université Laval (SPUL) appelle au rejet du Projet de Charte par l'Assemblée Nationale

09 février 2018

Avec cet appui au SGPUM, la démarche du SPUL créé l'unanimité des 9000 professeurs et professeures des universités québécoises (*).

La Commission de la Culture et de l'Éducation et ses membres de l'Assemblée Nationale en ont été informés par le SPUL plus tôt aujourd'hui.


PAR COURRIEL

Québec, le 9 février 2018

Monsieur Jean Portugais
Président
Syndicat général des professeurs et professeures de l’Université de Montréal (SGPUM)
3060, Edouard-Montpetit, 3
e étage
Montréal (Québec) H3T 1J7

Objet : Projet de loi n° 234 modifiant la Charte de l’Université de Montréal

Monsieur le Président et cher collègue,

La présente a pour but de vous signifier que le Syndicat des professeurs et professeures de l’Université Laval (SPUL) s'inquiète des conséquences du Projet de loi n°234, présenté à la Commission de la culture et de l'éducation de l’Assemblée nationale du Québec, au sujet de la modification de la Charte de l'Université de Montréal.

Nous partageons les inquiétudes du SGPUM relativement à la protection des droits à la liberté académique et à la liberté d’association de nos collègues, par suite de l’examen de ce projet de loi et du processus qui l'a fait naître.

Le SPUL se montre particulièrement inquiet des pressions exercées sur l’Université de Montréal, et sur les institutions universitaires canadiennes plus généralement, aux fins de renforcer, au centre de leur gouvernance, le pouvoir de personnes étrangères aux fonctions d’enseignement et de recherche. Aucune personne ne nous apparaît mieux placée pour valoriser tant la recherche fondamentale que la poursuite de programmes de recherche et de formation diversifiés que celle qui s’avère bien au fait des réalités de l’univers de la recherche et de la diffusion de ses fruits par l’enseignement. La liberté académique des professeures et professeurs devant s’exercer au cœur même des instances de la gouvernance universitaire, sans entraves indues, on ne peut chercher à y affaiblir la voix des professeures et professeurs sans compromettre l’orientation de la recherche et de l’enseignement et miner la résistance à la marchandisation du savoir.

Pour ces motifs et ceux défendus par le SGPUM, le SPUL appelle au rejet du Projet de loi n°234 par l’Assemblée nationale.

Recevez, Monsieur le Président et cher collègue, mes meilleures salutations.

John G. Kingma

Président du SPUL


_____________________________

(*)

Liste des organisations ayant appuyé le SGPUM dans sa demande de retrait du projet de loi 234.


ACPPU.  (70 000 membres)

Association canadienne des professeures et professeurs d’université


AIPSA

Association des ingénieurs-professeurs des sciences appliquées de l’Université de Sherbrooke


APBM-MAUT

Association des Professeur(e)s et Bibliothécaires de McGill / McGill Association of University Teachers


APBU

Association des professeurs/seures de Bishop’s University / Association of Professors of Bishop’s University


APEP

Association des professeurs de l’École Polytechnique de Montréal


APPENAP

Association des professeures et professeurs de l’École nationale de l’administration publique


APUC-CUFA

Association des professeurs de l’Université Concordia / Concordia University Faculty Association


SPINRS

Syndicat des professeurs/es de l’Institut national de la recherche scientifique


SPPTU

Syndicat des professeures et des professeurs de la Télé-université


SPUL

Syndicat des professeurs et professeures de l’Université Laval

 

SPPUQAC

Syndicat des professeures et professeurs de l’Université du Québec à Chicoutimi


SPPUQAR

Syndicat des professeurs et des professeures de l’Université du Québec à Rimouski


SPPUQTR

Syndicat des professeurs et des professeures de l’Université du Québec à Trois-Rivières


SPPUS

Syndicat des professeures et professeurs de l’Université de Sherbrooke


SPUQ

Syndicat des professeurs et professeures de l’Université du Québec à Montréal


SPUQAT

Syndicat des professeures et professeurs de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue


SPUQO

Syndicat des professeures et professeurs de l’Université du Québec en Outaouais

voir plus de déail
  • Événements
  • Dates repères
  • Autres
Conventions et ententes Statuts et règlements Procédure des assemblées CHARGE PROFESSORALE Formulaire - charge professorale Page Facebook SGPUM Politique de communication