Qualité de l’air à l’Université de Montréal, il y a urgence d’agir !

11 novembre 2015

AUX PROFESSEURS DE L’UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL, EN PARTICULIER CEUX OEUVRANT AUX PAVILLONS LIONEL-GROULX ET JEAN-BRILLANT

MERCI DE BIEN VOULOIR NOUS CONFIRMER VOTRE PRÉSENCE, AFIN DE COMMANDER LE NOMBRE EXACT DE REPAS

Date :           Jeudi, le 19 novembre 2015

Lieu :            Salle  B-3275 Pavillon 3200 Jean-Brillant

Heure :         11h30

•••

Chers collègues,

Vous êtes conviés à une assemblée d’informations concernant les problèmes de santé liés à la qualité de l’air.

Le 6 mai 2015, le Comité syndical santé et sécurité au travail (SGPUM-SST) vous faisait parvenir un communiqué faisant état des problèmes de santé rencontrés par les professeurs en raison de la mauvaise qualité de l’air au Pavillon Lionel-Groulx. Dans ce communiqué, nous vous annoncions qu’une rencontre d’informations et de discussions allait être organisée pour entendre directement vos commentaires, répondre à vos questions, mieux vous informer des problèmes et des démarches entreprises jusqu’alors et décider, de manière collégiale, de la marche à suivre dans ce dossier.

Cette rencontre a été tenue le 29 septembre dernier. Un nombre élevé de professeurs y ont participé. Toutefois, pour permettre à ceux qui n’étaient pas disponibles ce jour-là d’assister à une telle rencontre, nous jugeons important et opportun d’en organiser une seconde pour diffuser au plus grand nombre de membres possibles nos avancées dans ce dossier et recueillir un nombre maximal de témoignages pour nous permettre d’assurer une progression efficace de ce dossier.

Plus encore, nous réitérons notre invitation aux collègues qui présentent des symptômes liés au Syndrome de l’édifice fermé *, quel que soit l’édifice ou le Pavillon concerné, à consulter l’un des deux médecins spécialistes identifiés pour ce dossier.

Entre temps, le Comité SGPUM-SST continue d’assurer un suivi serré des dossiers concernant les professeurs, quel que soit l’enjeu considéré.

Syndicalement,

Tony ANTAKLY, porte-parole (Département de biochimie et de médecine moléculaire, Faculté de médecine)

Mélanie DUFOUR-POIRIER (École de relations industrielles, Faculté des arts et sciences)

Richard WARREN (Conseiller syndical, SGPUM)

NB : Dans le présent texte la forme masculine désigne aussi la forme féminine.

* Série de symptômes qui sont liés à une exposition d’ordre chimique, particulaire ou biologique et que l’on ne peut attribuer à une cause spécifique, mais qui s’atténuent lorsque l’occupant quitte le bâtiment. Les symptômes signalés comprennent en particulier maux de tête, nausées, fatigue, somnolence, irritation des yeux, du nez et de la gorge.



voir plus de déail
  • Événements
  • Dates repères
  • Autres
Conventions et ententes Statuts et règlements Procédure des assemblées