Qui nous défendra ? De toute évidence pas notre employeur !

30 octobre 2014

NÉGO EN ACTION - numéro 7 - 30 octobre 2014

Le recteur de l’Université de Montréal déploie dans les médias une offensive à l’égard des professeurs, de leur syndicat et des ententes collectives. 

Le laisserons-nous nous « sacrifier » en plein contexte de politiques d’austérité? 

Ce qui est en jeu  dans la  négociation en cours,  c’est  la reconnaissance de notre travail et notre rôle, comme professeurs, au sein de l’université.

Le SGPUM demande pour sa part que soit clairement établie la primauté de la convention collective .

Le SGPUM n’entend pas négocier d’échelles distinctes entre ses membres comme le suggère le recteur.

Le SGPUM veut empêcher l’érosion du statut de professeur régulier, notamment en balisant la multiplication de nouveaux statuts.

Le SGPUM veut faire reconnaître la charge d’encadrement dans ­­­­­la charge de travail annuelle.

LIRE LE BULLETIN NÉGO EN ACTION, NUMÉRO 7, 30 octobre 2014



voir plus de déail
  • Événements
  • Dates repères
  • Autres
Conventions et ententes Statuts et règlements Procédure des assemblées