Bilan 2015-2017 : Un programme d'assurances collectives bonifié par le travail syndical

27 mars 2017

Le bilan de l'application de la convention collective en cours ne devrait pas nous faire oublier les initiatives des dernières années qui ont été prises par les élus de l'équipe syndicale, notamment pour améliorer les conditions de travail des professeurs et leurs avantages sociaux.

Les assurances collectives

La convention collective actuelle prévoit que l'employeur maintient un Régime d'assurances collectives, mais n'en précise pas les modalités (AS 8.01).

Depuis longtemps, les professeures et professeurs souhaitaient une révision du programme d'assurances collectives. En 2013, des ajustements ont été apportés au programme en vigueur

Depuis cette date, les représentants du SGPUM ont poursuivi les échanges avec la direction de l'Université pour améliorer les possibilités de choix pour le programme d'assurances médicale et de soins dentaires.

Au Conseil syndical du 25 septembre 2015, les collègues ont approuvé la révision des régimes de soins médicaux et dentaires pour le groupe des professeurs.

Un sondage a été mené dans l'ensemble des unités sur une période de plus d'une année. Le sondage avait permis de montrer que les professeurs :

  • souhaitaient avoir accès à un régime d'assurance à options
  • qu'ils étaient prêts à contribuer davantage pour avoir accès à un régime enrichi (ex: régime avec soins de la vue, orthodontie, etc.)
  • que les professeurs étaient favorables à la substitution générique des médicaments 

Les parties contractantes (UdeM, Syndicat) avaient pour objectif de mettre en vigueur le nouveau régime au printemps 2016, objectif qui a été atteint.

Télécharger la présentation détaillée des changements approuvés par le Conseil syndical le 25 septembre 2015.

Les objectifs de cette révision des assurances ont été d'apporter des changements afin que le régime offert aux professeurs soit :

  • compétitif par rapport à son marché de référence
  • qu'il réponde aux besoins variés des professeurs
  • qu'il permette un meilleur contrôle des coûts à court et à long terme
  • qu'il soit aligné avec les pratiques du marché (ex: gestion du coût des médicaments)
Le nouveau programme semble avoir répondu largement aux attentes et permis aux divers profils de professeurs d'obtenir un régime à option qui corresponde à leurs besoins selon des coûts compétitifs d'assurances collectives.

Le SGPUM tient à remercier vivement et chaleureusement le Dr. Éric Troncy, professeur de médecine vétérinaire et membre de l'équpe syndicale depuis quelques années, pour la constance et la rigueur de sa contribution dans ce dossier et pour les améliorations qui ont ainsi été apportées au régime d'assurances collectives.
voir plus de déail
  • Événements
  • Dates repères
  • Autres
Conventions et ententes Statuts et règlements Procédure des assemblées